jeudi 2 avril 2015

Le Pacte des Marchombres, tome 2, Pierre Bottero


Encore apprentie marchombre, Ellana est chargée par Jilano, son maître, d’une mission à haut risque : escorter une caravane au chargement précieux et mystérieux. Mais au fi l de ses rencontres, Ellana peine à identifi er ses véritables ennemis, la voie tend à se dérober devant elle et les choix qui engagent sa loyauté et ses sentiments se révèlent périlleux…Le Pacte des Marchombres invite le lecteur à pénétrer dans les arcanes d’une guilde aux pouvoirs extraordinaires, et à suivre le destin d’Ellana Caldin, héroïne prodigieuse par sa psychologie, ses exploits physiques et son insatiable goût de la liberté.

Ma chronique

Du temps passe après l'épreuve du Rentaï, on retrouve nos deux personnages, Ellana et Nillem, assistant à un tournois. Le petit couple se découvre petit à petit, mais on a encore du mal à définir la nature exacte de leurs sentiments. Nillem semble avoir été brisé par le Rentaï et quelque chose a changé en lui. Ellana ne le comprends pas, ou si elle le comprends bien mais ne sait que faire face à une telle situation.

A part cela, Ellana continue son apprentissage auprès de son maître, tantôt vraiment attentive et bonne élève, tantôt quelque peu rebelle, mais au final elle sait toujours se remettre sur le droit chemin et ne cesse d'évoluer. Cependant, l'Empire est en guerre et même les Marchombres doivent s'en mêler avec toutes les manigances qui se trament en « secret ». 

La jeune femme accompagne un convoi en caravane, comme dans le passé, mais est chargée cette fois-ci d'une toute autre mission qui n'est pas des plus faciles. Elle se lie d'amitié avec de nombreuses personnes sans oublier la raison de sa présence et oublie la promesse qu'elle s'était faite au début du premier tome en disant qu'elle voulait faire en sorte que personne ne soit dépendant d'elle… C'est peut-être pour cela que les conséquences sur elle sont si importantes. Ellana a beau avoir grandi plus vite que les autres, elle reste une enfant et ses sentiments peuvent être particulièrement instables. 

Les mercenaires du Chaos semblent prendre du pouvoir et avoir un lien avec la guerre, mais au début en tout cas on ne sait pas vraiment quel est leur but. Salvarode, qui accompagne Ellana pour surveiller la caravane, ne la reconnaît pas. Le problème c'est que ce personnage est déjà soupçonné par Ellana d'avoir essayé de l'assassiner lors des épreuves de l'Anh-Ju. Le voyage ne se passe évidemment pas comme prévu, et Ellana est confrontée plusieurs fois à la mort, ce qui ne cesse de la tourmenter un petit peu plus à chaque fois. 

Lorsqu'elle veut retrouver Nillem, plus rien n'est comme avant. Certaines choses ont changé en elle, elle ne sait plus qui elle est vraiment, quel est son véritable statut : Marchombre ou pas Marchombre… Cependant, Nillem aussi a changé de manière plus radicale et c'est quelque chose qui assombrit tristement le coeur de la jeune femme, bien déterminée à devenir quelqu'un de juste et à l'enseigner à quiconque le voudra. 

La relation entre Ellana et son maître, Jilano, est de plus en plus intime et à la fin on a presque l'impression qu'il s'agit d'une relation amoureuse même si on imagine pas vraiment qu'il s'agisse de cela. Tandis que la guerre continue, beaucoup de choses se trame, notamment à propos d'une certaine prophétie qui concernerait peut-être directement Ellana, et qui serait donc l'objet de convoitise des Mercenaires du Chaos, mais on en sait pas plus… 

En bref, un tome particulièrement sympa, mais pas un coup de coeur pour ma part comme l'est le premier tome. J'aime vraiment le personnage d'Ellana qui est la plupart du temps détachée et qui sait être sentimentale quand il le faut. Elle évolue beaucoup durant son voyage et elle réfléchit beaucoup sur elle-même ce que j'aime vraiment dans une œuvre car on sait tout du personnage du coup. On voit moins Nillem et je dois dire que même avant il n'était pas très attachant. Il a un peu le rôle du calimero qui n'a pas eu ce qu'il voulait et ça se ressent autour de lui. Jilano est très mystérieux mais se dévoile de plus en plus dans ce tome, jusqu'à être pratiquement mis à nu, ce qui fait de lui un personnage vraiment sympathique à suivre. Il a à la fois le rôle du maître spirituel comme on en voit -presque- partout, mais aussi le rôle d'ami, peut-être de père même pour Ellana, malgré leur relation trouble. A vrai dire, ils sont liés d'une manière si particulière qu'il serait trop difficile de la définir. 

En tout cas, plus l'histoire évolue, plus l'issue semble catastrophique. Le dernier tome promet d'être riche en action, mais je vais d'abord lire tout l'univers d'Ewilan puisque d'après ce qu'on m'en a dit, cela se passe avant le tome ultime du Pacte des Marchombres. Et vous, comment trouvez-vous cette série? 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire